Savoir-faire

Un travail scientifique et rigoureux pour une lecture simple et captivante

Historien-Conseil : spécialiste en recherches historiques

Historien-Conseil s'appuie sur 20 ans d'expérience en matière de recherches historiques. Il bénéficie de l'accès aux bases de données numériques spécialisées ainsi que d'une excellente connaissance des milieux archivistiques. Pour chaque sujet investi, Historien-Conseil met en place une base de connaissances, fruit d'un important travail de collecte et d'archivage. Elle constitue le socle de sa démarche et permet une solide analyse historique du sujet.

Historien-Conseil : un savoir-faire éditorial

Notre métier est d'explorer des champs d'histoire spécifiques et méconnus. Or, les sciences cognitives démontrent que la stratégie associative de notre cerveau nous pousse à ne considérer et à n'éprouver de l'appétence que pour les sujets qui nous sont déjà quelque peu familiers.

Historien-Conseil a donc conçu 4 procédés rédactionnels pour une mise en récit captivante de ces histoires. Ces 4 procédés sont :

La mise en énigme 
Nous défendons tout d'abord l'idée qu'un livre doit être bâti autour d'une question centrale qui, telle une colonne vertébrale, traverse l'ouvrage de part en part. Cette interrogation, sans faire l'objet d'un rappel systématique, doit permettre de guider la progression du lecteur tout au long de sa découverte et ainsi de le tenir en haleine.

Des doubles pages autonomes
Cette mise en énigme, cependant, s'adresse surtout aux lecteurs assidus désireux de lire la totalité de l'ouvrage de façon linéaire. Or, à l'heure d'internet et de l'information instantanée, nombre de lecteurs préfèrent pratiquer un butinage guidé par leurs affinités intellectuelles et par l'attraction des images. C'est pour eux qu'Historien-Conseil a développé un concept d'écriture spécifique qui organise le récit en une suite de doubles pages autonomes traitant exhaustivement d'un sujet bien défini dans le titre.

Ainsi, le lecteur assidu peut lire l'ensemble de l'ouvrage dans sa continuité tandis que le dilettante a la possibilité de piocher, au gré de ses envies et de ses intérêts, les pages qui l'attirent sans avoir besoin de se référer aux pages précédentes pour comprendre de quoi il retourne.

Un enchaînement narratif soutenu
À ces diverses possibilités de lecture, il importe de combiner une écriture menant le lecteur de péripétie en péripétie pour lui donner envie de tourner la page et faire de nouvelles découvertes qui l'entraînent toujours plus avant dans sa lecture.

Un récit en image 
Enfin, il est des lecteurs plus d'images que de mots. Pour eux, l'information passe par l'iconographie. Celle-ci ne répond donc pas, dans l'ouvrage, à une simple logique d'illustration du récit mais doit constituer une autre forme de lecture, permettant au lecteur d'images de s'imprégner du contenu du livre à l'égal du lecteur de mots.

De toute évidence, ces stratégies rédactionnelles présentent aussi des contraintes dans le processus de fabrication. Cependant, fort de son expérience, Historien-Conseil demeure convaincu de leur importance.

 

Votre livre d'histoire

Demande d'informations

Financement innovant

Facebook